Le prix Nobel de médecine 2016 pour le biologiste japonais Ohsumi

le
0
 (Précisions sur les implications des découvertes) 
    STOCKHOLM, 3 octobre (Reuters) - Le prix Nobel de médecine 
2016 a été attribué lundi au biologiste japonais Yoshinori 
Ohsumi pour ses découvertes sur les mécanismes de l'autophagie, 
le "processus fondamental de dégradation et de recyclage des 
composants de la cellule", qui pourraient permettre de mieux 
comprendre le développement du cancer ou de maladies 
neurologiques. 
    Dans son communiqué, l'académie Nobel précise que les 
"découvertes d'Ohsumi ont conduit à un nouveau paradigme dans 
notre compréhension de la manière dont la cellule recycle son 
contenu". 
    "Ses découvertes ont ouvert la voie à une compréhension de 
l'importance fondamentale de l'autophagie dans de nombreux 
processus physiologiques tels que l'adaptation à la privation de 
nourriture ou la réponse à une infection", poursuit le 
communiqué. 
    Selon l'académie Nobel, ces découvertes permettent de mieux 
comprendre les dérèglements qui provoquent le cancer, la maladie 
de Parkinson ou le diabète de type 2. 
    "Les mutations des gènes de l'autophagie peuvent provoquer 
des maladies et le processus autophagique est impliqué dans 
plusieurs conditions médicales comme le cancer ou des maladies 
neurologiques", souligne le communiqué. 
    Né en 1945 à Fukuoka, Yoshinori Ohsumi est professeur à 
l'Institut de technologie de Tokyo (TokyoTech) depuis 2009. 
    Le Nobel de physiologie ou de médecine est le premier des 
prix remis chaque année par l'académie suédoise.    
 
 (Bureau de Stockholm; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant