Le prix Nobel d'économie récompense trois experts de la finance

le
0
AFP PHOTO / JONATHAN NACKSTRAND
AFP PHOTO / JONATHAN NACKSTRAND

(lerevenu.com) - L'Académie royale des Sciences de Suède a attribué hier le prix Nobel d'économie 2013 aux Américains Eugene Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiller pour leurs travaux sur les marchés financiers.

Eugene Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiller. Ces trois Américains n'ont jamais co-signé leurs travaux mais viennent pourtant de se voir décerner conjointement le prix Nobel d'économie 2013. L'Académie royale des Sciences de Suède récompense ainsi des économistes qui ont isolement publié des recherches permettant d'estimer la manière dont les prix des actifs peuvent évoluer. 

Bien évidemment, leurs modèles ne permettent pas de prédire l'évolution des cours des actions et des obligations en rythme quotidien, mais à un horizon de trois à cinq ans, ce qui n'en laisse pas moins espérer de belles plus-values. Professeur à l'université de Chicago, Eugene Fama a ainsi décrit des mécanismes par lesquels certaines actions peuvent enregistrer de meilleures performances que l'ensemble des marchés, malgré la rapidité à laquelle sont intégrées les nouvelles informations.

Mais les prédictions de ces économistes peuvent aussi aider à se prémunir contre des retournements brutaux de tendance. Robert Shiller, qui est à l'origine de l'indice Case-Shiller utilisé pour évaluer l'évolution des prix de l'immobilier aux États-Unis, avait par exemple averti dès 2005, soit deux ans avant la crise des "subprimes", que le secteur risquait de connaître une nouvelle bulle. Les travaux du troisième lauréat, Lars Peter Hansen, viennent en complément. Cet autre professeur à l'université de Chicago a développé une méthode statistique pour tester les théories rationnelles sur les prix des actifs.

Les recherches de ces trois experts de la finance ont aujourd'hui trouvé leur public. Certains analystes font remarquer que la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale des États-Unis a déjà provoqué de nouvelles bulles, notamment sur le marché obligataire ou sur l'or?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant