Le prix du tabac n'a pas assez augmenté

le
0
VIDÉO - A la veille de la Journée mondiale sans tabac, l'Académie de médecine demande une politique fiscale dissuasive pour réduire le nombre de fumeurs en France.

Seule une augmentation dissuasive des taxes sur les paquets de cigarettes permettra de réduire le tabagisme en France, assure mercredi l'Académie nationale de médecine à la veille de la Journée mondiale sans tabac. «Des augmentations de 6% du prix du paquet ont été décidées par le gouvernement à quatre reprises ces dernières années, souligne l'Académie. Elles ont profité aux industriels et aux buralistes, mais ont été trop faibles pour diminuer les ventes». Selon la Banque mondiale, il faut en effet une augmentation d'au moins 10% du prix pour entraîner une baisse de 4% du nombre de fumeurs dans les pays développés (et de 8% chez les jeunes).

Le tabagisme regagne du terrain

Ainsi, après avoir été divisées par deux entre 1991 et 1997, les ventes de tabac sont stables depuis 2004. «Le tabagisme regagne même du terrain, aussi bien en population générale que chez les jeunes», déplore le Pr Gérard Dubois, président de la commission addiction de l' Académie. E

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant