Le prix du tabac à rouler va augmenter de 15%

le
0
Le prix du tabac à rouler va augmenter de 15%
Le prix du tabac à rouler va augmenter de 15%

Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, a confirmé ce vendredi matin une hausse des taxes sur le tabac. Invité d'Europe 1, il a précisé que le prix du tabac à rouler allait augmenter de 15%. Le prix des paquets de cigarettes ne devrait pas lui bouger.

Le gouvernement souhaite aligner les taxes du tabac à rouler, très utilisé par les jeunes, sur celles des cigarettes manufacturées. Cette hausse fera augmenter le prix du paquet d'«un peu plus d'un euro». 

"Lafiscalité sur le tabac à rouler va être alignée sur celle des paquets normaux" @CECKERT56 #E1Matin pic.twitter.com/OQBMpLAxdW

— Europe 1 (@Europe1) September 23, 2016

 

Une taxe sur les cigarettiers

Cette mesure vise notamment à lutter contre le tabagisme des jeunes, comme l'a expliqué Christian Eckert. «Il y a un objectif de protection de la santé», a assuré le secrétaire d'Etat mais également un «objectif de rendement financier».

La fiscalité du tabac à rouler va être alignée sur celle des cigarettes pour lutter contre le tabagisme des jeunes @Europe1

— Christian ECKERT (@CECKERT56) September 23, 2016

 

Mardi, la députée Michèle Delaunay, rapporteure du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017, avait expliqué qu'il y aurait des mesures d'augmentation du tabac à rouler. Elle et Gérard Bapt avaient adressé un courrier en juillet dernier au gouvernement pour demander cette mesure. 

Bercy compte instaurer une taxe sur le chiffre d'affaires de l'unique distributeur de produits du tabac, Logista, qui vise in fine les fabricants de cigarettes. Celle pourrait «rapporter un peu plus de 100 millions d'euros» par an pour l'Etat. 

Le gouvernement ne souhaite pas relever les taxes sur les cigarettes, qui ferait de facto augmenter le prix du paquet.  «Le gouvernement annonce finalement une augmentation déguisée des prix du tabac. Toutes les hausses de taxe seront répercutées dans les prix ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant