Le prix du Premier roman à Christophe Carlier

le
0
'L'assassin à la pomme verte' (Serge Safran) All rights reserved
'L'assassin à la pomme verte' (Serge Safran) All rights reserved

(AFP) - Le jury du prix du Premier roman, composé de critiques littéraires, a couronné lundi Christophe Carlier pour L'assassin à la pomme verte (Serge Safran), ont annoncé les organisateurs.

Le lauréat a été choisi au quatrième tour par six voix contre cinq à Pauline Dreyfus, pour Immortel, enfin (Grasset).

Dans cette fiction à plusieurs voix, chacun prenant à son tour la parole, chacun observe l'autre, épie son voisin. Amour et meurtre tendent à se confondre. "J'avais toujours voulu tuer quelqu'un. Pour y parvenir, il me manquait simplement de l'avoir rencontrée", dit Craig, fraîchement débarqué des Etats-Unis, comme Elena, sa future complice d'Italie.

Tous deux demeurent pendant une semaine au Paradise, un palace où l'on croise au bar d'étranges clients. Par exemple, cet homme de Parme, mari volage et volubile, découvert assassiné au lendemain de leur arrivée.

En émule d'Agatha Christie et de Marivaux, Christophe Carlier prouve qu'un assassin peut être aussi discret que l'homme à chapeau melon de Magritte, au visage dissimulé à jamais derrière une pomme verte.

Le jury du prix du Premier roman, fondé en 1971, est présidé par Joël Schmidt. L'an dernier, il avait récompensé Marien Defalvard, pour Du temps qu'on existait, paru chez Grasset.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant