Le prix du pétrole va rester orienté à la baisse, prédit l'AIE

le
0

LONDRES, 14 novembre (Reuters) - Le marché du pétrole est entré dans une nouvelle ère avec le ralentissement de la croissance chinoise et le développement du schiste aux Etats-Unis, ce qui rend peu probable un retour à des cours élevés, a déclaré vendredi l'Agence internationale de l'Energie (AIE). Dans son rapport mensuel, l'AIE, qui s'abstient habituellement de toute prédiction sur l'évolution des cours du pétrole, écrit que le prix du baril pourrait poursuivre sa chute en 2015 après avoir déjà perdu 30% depuis juin pour passer sous le seuil des 80 dollars, du jamais-vu depuis 2010 LCOc1 . "Bien que certaines hypothèses aient évoqué le fait que le coût élevé de la production non conventionnelle de pétrole puisse déterminer un nouvel équilibre pour les cours du Brent compris entre 80 et 90 dollars, les équilibres entre l'offre et la demande indiquent que la dégringolade des cours n'est pas arrivée à son terme", souligne l'AIE. Hormis d'éventuelles perturbations du côté de l'offre, "les pressions à la baisse sur les cours pourraient se renforcer dans la première moitié de 2015", ajoute-t-elle. Pour 2015, l'AIE maintient sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole à 1,13 million de barils par jour (bpj) après le plus bas de cinq ans attendu en 2014, à 680.000 bpj, en raison d'une amélioration du contexte macroéconomique. (Dmitri Zhdannikov et Alex Lawler; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant