Le prix du gaz pourrait augmenter de 0,8% le 1er janvier 2013

le
2
Cette hausse ferait suite à celle de 2% annoncée par le gouvernement en octobre dernier, sauf si le Conseil d'Etat était saisi. Ce dernier rendra sa décision durant la première semaine de décembre.

A peine le gouvernement a-t-il annoncé une hausse de 2% du prix du gaz le 1er octobre dernier qu'une progression serait à prévoir pour le 1er janvier prochain. Une nouvelle, si elle était confirmée, qui ne réjouira pas les 11 millions de ménages qui consomment du gaz. Cette fois-ci, l'augmentation sera limitée à +0,8%, selon nos informations.

Cette faible hausse des tarifs au 1er janvier 2013 pourrait toutefois être remise en cause par une décision du Conseil d'Etat, saisi en référé le 24 octobre par les concurrents de GDF Suez. En novembre dernier, ces derniers avaient engagé une procédure similaire et obtenu gain de cause: le Conseil d'Etat avait annulé l'arrêté tarifaire du 1er octobre 2011 et le gouvernement avait dû augmenter le tarif de 4,4% au 1erjanvier 2012. De source proche du dossier, le Conseil d'Etat rendra sa décision durant la première semaine de décembre.

De son côté, GDF Suez aurait également déposer un recours devant le Conseil d'Etat sur la hausse de 2% du 1er octobre dernier, alors que le groupe réclamait une progression de 7%. En juillet, GDF Suez avait obtenu gain de cause et le Conseil d'Etat l'avait autorisé à appliquer une hausse rétroactive.

Les prix du gaz dépendent des contrats d'approvisionnement passés ces six derniers mois par GDF Suez avec ses fournisseurs, qui sont indexés aux trois quarts sur le prix du pétrole. Or, le baril a légérement augmenté sur le dernier semestre, à un peu plus de 110 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paumont1 le vendredi 23 nov 2012 à 09:19

    Le problème n'est pas le gouvernement dans cette affaire, GDF Suez est un groupe privé.Le problème est donc celui de la gestion d'un groupe qui profite allègrement d'une gestion catastrophique, comment peut-on aujourd'hui encore passer des contrats qui sont indexés sur le prix du pétrole?

  • pichou59 le vendredi 23 nov 2012 à 09:11

    le gouvernement sait très bien ce qu'il fait, on n'est pas des neuneux!!!