Le prix du baril de pétrole va rester durablement bas

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - La dégringolade des prix du baril de pétrole est l'évènement de 2014 sur le marché des matières premières. Les investisseurs s'étaient habitués ces dernières années à un prix moyen de l'ordre de 110 dollars. Depuis cet été, le pétrole a connu un recul de près de 25%, renouant avec les niveaux atteints au cours du printemps arabe. Le marché a expliqué cette baisse, dans un premier temps, par le contrecoup de la hausse du risque géopolitique en Europe de l'Est et dans le croissant mésopotamien. A tort.   

« Back to basics »   C'est surtout l'

inadéquation entre l'offre et la demande qui explique le fort repli des prix du baril. Au fur à mesure que nous avancions dans l'année, il est apparu de manière de plus en plus flagrante que les prévisions de production reposaient sur des estimations de croissance économique erronées. Il n'y a pas eu rencontre entre la production pétrolière et la demande internationale, d'où la situation prolongée de surplus d'offre du marché.    Réalisant la nouvelle donne, beaucoup d'investisseurs ont débouclé depuis l'été leurs positions longues, accentuant le repli. Ces dernières séances, le cours du baril WTI a connu un rebond technique depuis la borne psychologique des 80 dollars.   A court terme, tout porte à croire toutefois que

le prix du baril de pétrole va rester durablement bas. La prochaine réunion de l'OPEP prévue le 27 novembre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rougegre le jeudi 23 oct 2014 à 14:28

    A la pompe je ne vois pas de baisse fulgurante entre autre pour le GPL dont le prix est soit disant indexé sur le prix du pétrole quand il augmente et qui stagne quand le pétrole descend ... Encore quelques années et le GPL sera au prix du 95 avec ce mécanisme douteux ...