Le prix des logements anciens en hausse dans 73,5% des grandes villes

le
4
Le prix du mètre carré dans l'ancien a progressé de 0,5% au cours des trois derniers mois et de 1,3% en un an. (Pinkcandy/shutterstock.com)
Le prix du mètre carré dans l'ancien a progressé de 0,5% au cours des trois derniers mois et de 1,3% en un an. (Pinkcandy/shutterstock.com)

(Relaxnews) - La hausse des prix immobiliers s'est poursuit, un peu partout en France, en mars, selon le dernier baromètre LPI/SeLoger publié ce mardi.

Le prix du mètre carré dans l'ancien a ainsi progressé de 0,5% au cours des trois derniers mois (+0,4% pour les appartements et +0,8% pour les maisons) et de 1,3% en un an. Une tendance à la hausse qui s'observe dans 73% des grandes villes, contre 61,8% l'an passé.

Sur le trimestre, les prix immobiliers affichés n'ont progressé que de 0,2 %. En moyenne, le mètre carré tourne autour de 3277€. 

Dans les grandes métropoles, telles Bordeaux, Lyon ou Nantes, les prix des appartements anciens augmentent toujours rapidement et leur progression s'est récemment accélérée, indique l'étude. Les prix moyens du mètre carré dans ces trois villes sont, respectivement, de 3651€ (+6,2%), 3847€ (+0,8%) et 3093€ (+2%).

Le volume de transactions, a lui a progressé de 10,1% au niveau trimestriel, contre +2,7% il y a un an. Enfin, sur une année glissante, les ventes ont augmenté de 11,5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.voyant le mercredi 27 avr 2016 à 10:48

    Encore des publireportages d'agents immobiliers. Une vrais pharmacie qui distribue des pansements aux cerveaux des propriétaires, Il faut dire que nous arrivons à la meilleure période pour les ventes immobilières, il faut redonner du tonus au marché atone!

  • ericlyon le mercredi 27 avr 2016 à 10:05

    Acheter son logement maintenant compte tenu des taux d'intérêt bas ça me parait normal et inévitablement ça crée une légère hausse des prix surtout dans les villes où il y a beaucoup de demande. Ce qui ne l'est pas c'est de faire croire qu'on peut se loger sans acheter à à moindre coût sans que ce soit la collectivité qui paie ! En dehors du logement social en partie financé par la collectivité la location doit coûter forcément plus cher que l'achat.

  • kram123 le mardi 26 avr 2016 à 20:49

    ya encore des pigeons

  • sibile le mardi 26 avr 2016 à 20:04

    ceux qui ont l'intention (et les moyens d'acheter) ont interet à profiter des taux d'emprunt très bas actuels et des prix qui ont bien corrigé à la baisse