Le prix de la consultation chez les médecins généralistes pourrait passer à 25 euros

le
0
Consultation chez un medecin généraliste en 2012.
Consultation chez un medecin généraliste en 2012.

La phase finale des négociations sur les relations entre médecins et Assurance-maladie durant les cinq prochaines années débute mercredi.

La grande remise à plat du financement de la médecine libérale ne sera pas pour cette année. Alors que les négociations autour de la future « convention médicale », qui va régir les relations entre les médecins et la « Sécu » pour cinq ans, entrent mercredi 22 juin dans leur ultime phase, les récentes propositions de l’Assurance-maladie (Cnamts) ne laissent pas entrevoir de réforme structurelle majeure dans le calcul de la rémunération des médecins.

Là où la précédente convention avait introduit, en 2011, une part de rémunération forfaitaire liée à des objectifs de santé publique, le cru 2016 présente des ambitions plus modestes, liées à des contraintes budgétaires fortes. Pour répondre aux problèmes posés par les déserts médicaux, l’engorgement des services d’urgences ou l’augmentation du nombre de patients atteints de maladies chroniques, Nicolas Revel, le directeur général de l’Assurance-maladie, dispose d’une enveloppe limitée, au montant encore inconnu, mais bien en deçà des 1,2 à 3 milliards réclamés par les syndicats de médecins libéraux.

25 euros la consultation Même si, pour l’instant, rien n’a été officiellement acté, plusieurs participants aux négociations considèrent d’ores et déjà comme acquis le passage progressif de 23 à 25 euros du montant de la consultation « standard » chez les médecins généralistes aux tarifs opposables. Un tarif inchangé depuis 2011, même s’il a été accompagné par différentes rémunérations forfaitaires, invisibles pour les patients. « ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant