Le "printemps des cons" de Jean-François Copé hérisse la gauche

le
10
L?APPEL DE JEAN-FRANÇOIS COPÉ À UN "PRINTEMPS DES CONS" HÉRISSE LA GAUCHE
L?APPEL DE JEAN-FRANÇOIS COPÉ À UN "PRINTEMPS DES CONS" HÉRISSE LA GAUCHE

PARIS (Reuters) - L'appel de Jean-François Copé à un "printemps des cons" en France, un an après l'élection de François Hollande, suscite l'indignation de la gauche, qui dénonce une dérive "populiste" du président de l'UMP, chantre d'une "droite décomplexée".

Pour marquer "l'échec" de la première année d'exercice du président socialiste, Jean-François Copé s'en est pris à la "véritable imposture" que constitue à ses yeux la présidence Hollande lors d'un meeting lundi soir à Nîmes.

"Que François Hollande et sa République des camarades prennent bien garde! Car je le prédis, il y aura bientôt un 'Printemps des cons'", a-t-il déclaré en référence à l'affaire du "Mur des cons" du Syndicat de la magistrature.

Un panneau parsemé de photos de personnalités, essentiellement de droite, a été récemment découvert dans les locaux parisiens de ce syndicat classé à gauche.

"Les cons, c'est nous, c'est vous, ce sont les justiciables, ce sont les victimes, c'est le peuple français, c'est tous ceux qui ne pensent pas comme eux", a lancé Jean-François Copé.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, proche de François Hollande, a estimé mardi sur RTL que le dirigeant de l'UMP "avait beaucoup de choses et beaucoup de chemin à faire" avant d'aspirer à diriger le pays. "Moi je le renvoie à sa vulgarité", a-t-il commenté.

Michel Sapin, autre "hollandais" du gouvernement, a prédit pour sa part "un avenir noir" à Jean-François Copé.

"Parce qu'à vouloir utiliser les pires mots du populisme, à vouloir donner dans la grossièreté et dans la vulgarité, il n'ira pas loin ce M. Copé", a jugé le ministre du Travail sur Europe 1.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, "l'outrance langagière est devenue un petit peu le fonds de commerce de M. Copé". "Je crois que les Français ont besoin aussi d'avoir une opposition constructive", a-t-elle dit sur BFM TV.

Harlem Désir, qui avait dénoncé dès lundi soir les "faux procès en illégitimité" d'une droite "aigrie par la perte du pouvoir", a accusé mardi Jean-François Copé d'"insulter" les Français.

"Il abaisse le débat politique. C'est un mépris vis-à-vis des choix démocratiques qui ont été faits par les Français le 6 mai. Je luis demande de cesser cette vulgarité", a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste sur RMC Info et BFM TV.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1617344 le mardi 7 mai 2013 à 20:42

    Ils se croient tout permis ces soixante - huitards faisandés cornaqués par le SM et les médias aux ordres ; on se réjouit de constater leur incompétence

  • cavalair le mardi 7 mai 2013 à 20:31

    On ne sait toujours pas si la Belkacem est parente de ce terro.riste des anneees 50. Krim Belkacem qui assasinait les soldats francais en Algerie, et qui a ete finalement liquide par ses amis dans un hotel a Frankfurt en 1970

  • cavalair le mardi 7 mai 2013 à 20:29

    Cette gauche est vraiment de la pou.rriture. Quand on pense que nous sommes en 2013 et que nous avons des gens du XIX siecle des anciennes colonies qui nous gouvernent. C'est effrayant

  • varagnem le mardi 7 mai 2013 à 19:11

    le printemps des cons ? il va forcément en prendre la tête...

  • couvidat le mardi 7 mai 2013 à 19:09

    LYON Najat-Vallaud Belkacem Conseillère municipale de la ville de LYON 3ème arrdt : 1 284 €/mois Ministre et porte parole du gouvernement ................... : 12 697 €/mois Revenu annuel : ....................... (1 284 + 12 697) x 12 = 167 772 € / an (110 briques /an pour les Anciens) Déclaration officielle de son patrimoine en date du 9 avril 2013 : « je n'ai aucun bien immobilier, je suis locataire et j'ai environ 25 000 € de côté ».

  • M5441845 le mardi 7 mai 2013 à 18:54

    Les oreilles des bobos de la gauche caviar ne sauraient entendre un language populaire.

  • mlaure13 le mardi 7 mai 2013 à 18:41

    Tout ça, c’est bien beau, mais ce qui fait mal aux tripes, avec beaucoup d’autres, c’est que cette UMP s’avait qu’on ne voulait plus de son poulain « bling-bling » …et par lâcheté et manque de courage, ils ont provoqué l’abandon du paquebot France en pleine tempête…Ils sont donc entièrement responsables de cette Bérézina… et maintenant ils voudraient nous remettre le « couvert » ???...Jamais plus, les déçus que nous sommes, revoterons pour les mécréants que vous êtes !!!...

  • LeRaleur le mardi 7 mai 2013 à 18:17

    Et toujours la même rengaine depuis 40 ans, populisme, extrême droite, islamophobe, homophobe...

  • M6749774 le mardi 7 mai 2013 à 17:58

    J'entends à gauche un concert de roquets bien lamentable.

  • jfvl le mardi 7 mai 2013 à 17:54

    Décidément, ils ne supportent que l'on reprenne leur vocabulaire et les méthodes qu'ils employaient lorsqu'ils étaient dans la l'opposition. C'est vrai ils sont si parfaits !