Le prince Salman devrait être le prochain roi d'Arabie

le
0
Alors que le prince héritier saoudien, Nayef ben Abdel Aziz, est mort, la succession s'engage dans le Royaume.

Les uns après les autres, les fils du roi Abdelaziz, le fondateur de l'Arabie moderne, meurent. Il y a huit mois, Sultan, 84 ans, décédait des suites d'une longue maladie, abandonnant la position de prince héritier à son frère Nayef, qui vient à son tour de disparaître à l'âge de 79 ans. La succession du trône se transmettant entre fils d'Abdelaziz, c'est maintenant à Salman, l'actuel ministre de la Défense et ancien gouverneur de Riyad, de prétendre au titre d'héritier de l'actuel roi Abdallah, âgé de 88 ans et qui est lui aussi malade.

À court terme, la disparition de Nayef ne devrait pas se traduire par des changements radicaux. Ceux qui craignaient de voir un jour ce conservateur diriger le premier pays exportateur de pétrole ne seront sans doute pas mécontents de le voir mis hors jeu pour la succession. On peut classer parmi ceux-ci, les dirigeants américains, jamais très à l'aise avec Nayef, qui était proche des religieux.

Nayef était le «M. Sécurité»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant