Le prince Max de Liechtenstein visé par une plainte pour fraude

le
0
Le parquet de Hambourg a ouvert une enquête préliminaire contre le fils du régent de la principauté, patron de la banque LGT. Un ancien client dénonce des commissions illégales.

Le pire semblait passé pour la banque liechtensteinoise LGT Treuhand et son patron, le prince Max de Liechtenstein. Le scandale de fraude fiscale venu d'Allemagne en 2008, s'estompait lentement, la principauté étant sur le point de conclure un accord de double imposition avec l'Allemagne pour s'acheter une bonne conduite. La LGT envisageait même de diversifier ses activités, en prenant pied dans un marché jusqu'ici négligé, le secteur bancaire allemand. Début novembre, l'institution de Vaduz paraissait bien placée pour racheter la banque BHF de Francfort, une filiale de la Deutsche Bank.

50 millions d'euros de commissions

Tous ces efforts pourraient être réduits à néant, depuis qu'une plainte a été déposée au parquet de Hambourg contre le prince Max, pour «soupçons de fraude grave». La personne à l'origine de la plainte est un ancien client de la LGT Treuhand - l'ancienne filiale fiduciaire de la banque princière - qui s'indigne d'avoir dû, comme de nombreux a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant