Le prince Ali veut reporter l'élection présidentielle

le
0

Le prince Ali a saisi mardi le Tribunal arbitral du sport et soumis une requête pour le report de l'élection présidentielle prévue vendredi. L'un des cinq candidats en lice souhaite l'installation d'isoloirs transparents lors du vote.

Une semaine d’élection présidentielle à la FIFA ne pouvait se dérouler sans son lot de rebondissements. Le prince Ali a lancé les hostilités mardi, à trois jours du Congrès exceptionnel lors duquel se déroulera le vote, en saisissant le Tribunal arbitrale du sport (TAS). Ses avocats français, Mes Francis Szpiner et Renaud Semerdjian, ont confirmé l’information à l’Agence France Presse. L’objet de sa requête ? L’installation d’isoloirs transparents pour procéder à l’élection. Le Jordanien, qui est l’un des cinq candidats à la présidence de la FIFA a décidé de déposer un recours devant le TAS suite au refus de la FIFA d’accéder à la « demande de procédure accélérée » émise par le prince Ali, selon le communiqué publié par les avocats du candidat battu par Sepp Blatter en mai dernier lors de la précédente élection. Le TAS avait déjà été saisi pour le même sujet lundi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant