Le prince Albert II lance l'extension de Monaco sur la mer

le
10
Le prince Albert II a annoncé qu'une presqu'île de 5 à 6 hectares allait être construite sur la Mediterranée pour agrandir la Principauté.

Il ne s'agit pas d'une première. À l'étroit dans ses deux kilomètres carrés abritant presque 30.000 habitants, la principauté de Monaco, cernée de tous côtés, n'a d'autre choix que de prendre le large. Le prince Albert II a ainsi annoncé dans un entretien publié ce vendredi dans le quotidien Nice Matin que le territoire du rocher allait s'étendre de 5 à 6 hectares grâce à une presqu'île gagnée sur la mer. L'extension sera développée à l'est de la Principauté, près du Grimaldi Forum, palais des congrès et salle de spectacle, situé sur le bord de mer.

L'agrandissement du plus petit pays souverain après le Vatican est un sujet récurrent. En 2008, le Prince avait stoppé un méga-projet qui prévoyait la construction d'une dizaine d'hectares sur la Méditerranée, mais aussi pour éviter de heurter les écologistes. Le projet qui devait voir le jour en 2011 se situait en effet à proximité d'une réserve naturelle. «Je serai particulièrement attentif à ce que ce projet respecte les fortes contraintes environnementales que j'imposerai, tant pendant le chantier, que par la suite durant l'exploitation des surfaces nouvellement créées», précise aujourd'hui le souverain.

Espace et dynamisme économique

La dernière réalisation gagnée sur la mer est une immense digue semi-flottante de 350 mètres sur le port principal pour accueillir les bateaux de croisières. Dans les années 1950, c'est un quartier entier qui avait été construit sur la Méditerranée: le quartier d'affaires et d'habitations de Fontvieille, situé à l'ouest, qui représente 22 hectares et avait valu au prince Rainier le titre de «prince bâtisseur».

Le gouvernement estime que 350.000 m² supplémentaires seront nécessaires tous les dix ans pour construire des logements, des équipements et développer les activités économiques. Il n'y a pratiquement plus de terrains vides et les anciennes constructions sont détruites pour reconstruire des immeubles plus hauts, ce qui était interdit avant la seconde guerre mondiale. En 2011, 30% du budget de la Principauté était dévolu à la récupération de terrains et à la construction. Le prince Albert a précisé que dans ce projet, «les constructions ne devront pas être hautes» et que «des espaces verts devront être aménagés pour que le cadre de vie soit agréable». Outre le gain d'espace, Albert II estime que les «nouvelles surfaces généreront des recettes importantes pour le budget de l'État ainsi qu'une activité soutenue pour nos entreprises du bâtiment», note Albert de Monaco, qui affirme que d'autres constructions sur la mer pourront être envisagées à l'avenir.

Mais l'ancien village de pêcheurs, reconverti en rendez-vous du gotha, soigne également sa riche clientèle. Fin 2014 sera livré le premier gratte-ciel de la principauté: la Tour Odéon, qui culminera à 170 mètres, proposera en outre à son sommet un penthouse de 3300 mètres carrés avec piscine et toboggan, annoncé comme l'appartement le plus cher du monde. Comptez 91.000 euros le mètre carré.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marc2750 le samedi 30 mar 2013 à 18:22

    En 1860, Roquebrune Cap Martin a préféré intégrer le territoire français plutôt que de rester sous la bannière Monégasque. J'en connais plus d'un qui doit maudire ses aïeux.

  • supersum le samedi 30 mar 2013 à 12:08

    Quand les milliard sont en jeux et que les évadés fiscaux réclament leur place, peu importe l'écologie, viendra un jour ou les chars renteront en principauté, vivement que ce jour arrive

  • frk987 le samedi 30 mar 2013 à 10:05

    Le Général voulait faire la guerre à Monaco suite aux évasions des sièges sociaux des entreprises qui pourtant à l'époque n'étaient pas fiscalement assassinées, aujourd'hui avec une Europe fiscale qui fait dans le n'importe quoi (surtout la France), pas étonnant que la principauté ait besoin d'espace.

  • M6860185 le samedi 30 mar 2013 à 09:13

    développer des activités économiques ? ça fait penser à Chypre. avec l'argent des autres. est ce logique d'avoir un concentré de richesses à cet endroit ?

  • knbskin le samedi 30 mar 2013 à 08:49

    .../... Bonne idée, luke4, lui rendre l'extension maximale historique du territoire monégasque améliorerait certainement la prospérité des Alpes Maritimes - et de la France. Ca englobait au XIXe siècle Roquebrune et Menton, jusqu'à Sospel, si mes souvenirs sont bons.

  • knbskin le samedi 30 mar 2013 à 08:44

    Monaco Inc, une Entreprise-Etat hyper-prospère ... Son Altesse Albert II, ci-devant Marquis des Baux, et l'un des plus gros - sinon le plus gros - agriculteur français ... Pas l'ombre d'une crise. Et personne n'agresse les vieilles dames. Le moindre comportement suspect est repéré (par les caméras), dénoncé (par les Monégasques), traqué (par les carabiniers) .../...

  • roux1238 le samedi 30 mar 2013 à 07:24

    http://www.webtimemedias.com/article/monaco-le-penthouse-de-3300m2-de-la-tour-odeon-fait-un-buzz-denfer-20130328-51927le plus cher du monde, c'est du beau

  • ghysko le samedi 30 mar 2013 à 06:32

    Il serait près à payer combien pour avoir qqs hectares de plus? Déficit comblé pour l'état et heureux propriétaires français devenus monégasques? Cela simplifierait la vie à tous les frontaliers français qui ne sont que trop heureux, et je les comprend, d'avoir du travail à Monaco.

  • luke4 le vendredi 29 mar 2013 à 21:48

    qu'on lui vende un bout des alpes maritimes, tout le monde sera content

  • ludivini le vendredi 29 mar 2013 à 21:05

    c'est pas lui qui est pour la protection de la méditerrané ?