Le Primpéran interdit pour les moins de 18 ans

le
0
Déjà contre-indiqué chez le nouveau-né, ce médicament prescrit contre les vomissements est soupçonné de provoquer des effets neurologiques indésirables, comme des mouvements anormaux de la tête et du cou.

Le Primpéran, médicament très largement prescrit depuis 40 ans contre les nausées et vomissements, ainsi que ses génériques, sont désormais contre-indiqués chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, indique l'agence du médicament (Afssaps). C'était déjà le cas pour les nouveau-nés.

La réévaluation du métoclopramide (principe actif du Primpéran et génériques) destiné aux enfants et aux adolescents avait montré un «profil de risque défavorable» avec «risque augmenté de survenue d'effets neurologiques», ce risque augmentant pour des doses élevées ou répétées, soulignait l'Afssaps en octobre dernier. La molécule peut provoquer des tremblements et des mouvements anormaux de la tête et du cou (spasmes du visage, contraction des mâchoires, mouvements anormaux des yeux, difficulté pour avaler ou pour parler, torticolis...). Le métoclopramide est un traitement symptomatique: il réduit les vomissements mais n'en traite pas la cause.

Les laboratoires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant