Le président yéménite en exil rentre à Aden

le
0

(Actualisé avec détails, citation) ADEN, 17 novembre (Reuters) - Le président yéménite en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi est rentré mardi à Aden, sa deuxième visite depuis le début de la guerre fin mars, afin de fédérer les forces qui lui sont restées fidèles, a annoncé un responsable présidentiel. Ce responsable, Moukhtar al Rahbi, a expliqué que Abd-Rabbou Mansour Hadi était rentré dans son pays afin de superviser une campagne militaire visant à reprendre la ville de Taëz, théâtre de violents combats qui ont fait plus de 1.600 morts, selon le bilan fourni par des sources médicales. "Il (Hadi) va rencontrer les dirigeants militaires pour évaluer la situation sécuritaire et superviser l'incorporation des forces de la résistance au sein de l'armée et des forces de sécurité", a dit Moukhtar al Rahbi. Il n'a pas été possible dans l'immédiat de savoir combien de temps Hadi comptait rester ou si sa visite annonçait le retour de son gouvernement en exil, basé à Ryad. Le pays est en proie à une guerre entre les miliciens chiites houthis qui restent maîtres de la majeure partie du territoire et des fidèles du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, soutenus par une coalition conduite par l'Arabie saoudite qui a repris Aden en juillet. (Mohammed Mukhashaf; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant