Le président vénézuélien s'en prend au Premier ministre français

le
0
    CARACAS, 17 décembre (Reuters) - Le président vénézuélien 
Nicolas Maduro a déclaré jeudi que son gouvernement allait 
convoquer l'ambassadeur de France à Caracas pour protester 
contre une lettre de félicitations envoyée par le Premier 
ministre français Manuel Valls à Jesus Torrealba, chef de la 
coalition Unité démocratique (MUD) qui a remporté les élections 
législatives. 
    Dans cette lettre envoyée le 14 décembre, Manuel Valls 
saluait "la large et incontestable victoire" du chef de 
l'opposition vénézuélienne et souhaitait la libération des 
"prisonniers de conscience" détenus au Venezuela. "La victoire 
de votre coalition ouvre de nouvelles perspectives pour la 
démocratie au Venezuela", ajoutait-il.  
    "J'ai demandé au ministre des Affaires étrangères de publier 
une vigoureuse note de protestation et de convoquer 
l'ambassadeur de France au Venezuela pour expliquer très 
clairement les conditions de maintenir des relations avec un 
pays libre et indépendant", a déclaré Nicolas Maduro dans une 
allocution télévisée. 
    "Je rejette les déclarations insolentes, interventionnistes 
et immorales du Premier ministre français", a-t-il ajouté. 
 
 (Brian Ellsworth et Diego Ore, Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant