Le président ukrainien propose un cessez-le-feu

le
3
LE PRÉSIDENT UKRAINIEN PROPOSE UN CESSEZ-LE-FEU
LE PRÉSIDENT UKRAINIEN PROPOSE UN CESSEZ-LE-FEU

par Pavel Polityuk

KIEV (Reuters) - Après un entretien téléphonique nocturne avec Vladimir Poutine, le président ukrainien Petro Porochenko a avancé mercredi des propositions pour un plan de paix dans le sud-est de l'Ukraine, qui prévoit un cessez-le-feu unilatéral par les forces gouvernementales.

S'adressant mercredi matin aux élèves d'une école militaire de Kiev, Petro Porochenko a cité 14 mesures destinées à ramener le calme, notamment une amnistie pour les combattants séparatistes qui accepteraient de déposer les armes, ainsi qu'un meilleur contrôle de la frontière russo-ukrainienne.

Le ministre ukrainien de la Défense Mykhaïlo Koval a précisé aux journalistes que le cessez-le-feu devrait intervenir "dans les prochains jours".

L'Ukraine accuse Moscou de soutenir les rebelles séparatistes des régions russophones du sud-est du pays.

"Le plan (de paix) commencera à être mis en oeuvre dès que j'aurai donné l'ordre d'un cessez-le-feu unilatéral", a dit Petro Porochenko. "Immédiatement après, il faudra que, très vite, toutes les parties prenantes soutiennent ce plan de paix."

Le président ukrainien a cependant souligné que le cessez-le-feu ne pourrait être proclamé que si la sécurité est rétablie à la frontière avec la Russie.

A Moscou, les autorités russes ont déclaré que l'échange téléphonique dans la nuit de mardi à mercredi entre Vladimir Poutine et Petro Porochenko avait "porté sur un éventuel cessez-le-feu dans le sud-est de l'Ukraine".

Le président russe a demandé la fin des "opérations punitives" de l'armée ukrainienne dans la région et a fait part de ses inquiétudes après la mort de deux journalistes de la télévision publique russe dans des échanges d'artillerie près de la ville de Louhansk. (voir [ID:nL5N0OY5RI])

Petro Porochenko a présenté ses condoléances et garanti à Vladimir Poutine qu'une enquête serait ouverte et que des mesures seraient prises pour protéger les journalistes.

(Nicolas Delame et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le mercredi 18 juin 2014 à 14:57

    Le gros de l'activité du Dombass est tourné vers l'exportation vers la Russie. Il n'y a aucune perspective économique ousociale pour les habitants dans l'ukraine qui se dessine. De toutes façons il est déjà prévu d'expulser les habitants pour exploiter les gisements de gaz de schiste.....

  • delapor4 le mercredi 18 juin 2014 à 14:53

    Les médias français, c'est une longue habitude, mentent par omission. Les villes de l'Est sont bombardées jour et nuit depuis que Porochenko a été élu.

  • delapor4 le mercredi 18 juin 2014 à 14:50

    Ce président a déjà promis un cessez-le-feu qu'il n'a pas respecté. Alors que vaut cette nouvelle promesse d'un pouvoir cri*minel et géno*cidaire?