Le président syrien abroge l'état d'urgence

le
0
Pour tenter d'éteindre la contestation qui ne cesse de s'amplifier, Bachar el-Assad devrait s'adresser très bientôt à la nation.

Le président Bachar el-Assad parviendra-t-il, par sa seule parole, à calmer la contestation qui s'étend un peu partout en Syrie? Sa conseillère politique et porte-parole, Bousseïna Chaabane - qui appartient à l'aile réformiste du régime - a annoncé que le raïs s'adresserait très prochainement au pays. Les mesures de clémence déjà prises par le gouvernement de Damas - fin de l'état d'urgence en place depuis 1963 et libération de 260 prisonniers politiques - n'ont pas réussi pour le moment à apaiser une protestation populaire partie il y a dix jours de la ville méridionale de Deraa, où les manifestants sont même allés jusqu'à jeter à terre la statue de Hafez el-Assad, le père du président actuel.

Dimanche, l'armée est entrée à Lattaquié, une importante ville du littoral nord-ouest du pays, pour faire cesser des tirs de francs-tireurs postés sur les toits, qui ont fait depuis vendredi douze morts, dont deux officiers, et 200 blessés. Mme Chaabane a accusé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant