Le président soudanais Bachir attendu en Chine

le
1

KHARTOUM, 30 août (Reuters) - Le président soudanais Omar Hassan al Bachir doit quitter lundi Khartoum pour une visite de quatre jours en Chine, malgré le mandat d'arrêt international lancé contre lui par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye à laquelle Pékin n'a pas adhéré. Il participera aux cérémonies marquant le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, a précisé le ministère soudanais des Affaires étrangères. Depuis que la CPI a lancé son mandat d'arrêt pour génocide et de crimes de guerre au Darfour, le président Bachir a déjà effectué des visites en Afrique et au Proche-Orient. En juin dernier, il avait cependant dû quitter l'Afrique du Sud pour éviter une possible arrestation. ID:nL5N0Z13JN Il prévoit de se rendre à New York fin septembre pour participer à un sommet aux Nations unies sur le développement durable. ID:nL5N10F028 Omar Hassan al Bachir avait voulu prendre la parole à l'assemblée générale des Nations unies en 2013 mais les Etats-Unis n'avaient pas répondu à sa demande de visa, ce qui l'avait empêché de se déplacer. (Khaled Abdelaziz, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bouchet1 le dimanche 30 aout 2015 à 21:35

    les terroristes se tiennent les coudes...