Le président rwandais Paul Kagamé remercie ses concitoyens

le
0
    KIGALI, 21 décembre (Reuters) - Le président rwandais Paul 
Kagamé a remercié lundi ses compatriotes pour avoir massivement 
adopté par référendum une réforme constitutionnelle qui lui 
donne les moyens de se maintenir au pouvoir au-delà de 2017. 
    "Aucun individu n'est éternel, mais il n'existe pas de 
limitation dans le temps des valeurs, des institutions ou du 
progrès", a-t-il dit lors d'une adresse à la nation. 
    "Les résultats (ndlr, de ce référendum) sont indéniables et 
le contexte historique inoubliable, du moins pour nous, 
Rwandais", a-t-il poursuivi. 
    La réforme, adoptée par plus de 98% des votants, va lui 
permettre de briguer un troisième mandat de sept ans en 2017 
puis deux quinquennats supplémentaires. En théorie, Paul Kagamé, 
au pouvoir depuis 2000, pourrait présider le Rwanda jusqu'en 
2034. 
    L'ancien chef de la rébellion tutsie, qui est âgé de 58 ans, 
contrôle le Rwanda depuis que ses troupes du Front patriotique 
rwandais (FPR) ont marché sur Kigali pour mettre fin au génocide 
du printemps 1994. Désigné président en 2000, il a été élu en 
2003 puis réélu en 2010. 
 
 (Clement Uwiringiyimana; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant