Le président philippin se compare à Hitler

le
0
    MANILLE, 30 septembre (Reuters) - Le président philippin 
Rodrigo Duterte a semblé se comparer à Adolf Hitler vendredi et 
affirmé qu'il serait "heureux" d'exterminer trois millions de 
toxicomanes et dealers dans son pays.  
    Lors d'une conversation décousue tenue à son arrivée dans 
son fief de Davao, après une visite au Vietnam, le président a 
dit à des journalistes qu'il avait été décrit par ses 
adversaires comme "une sorte de cousin de Hitler".  
    Rappelant l'extermination de millions de juifs par les 
nazis, il a ajouté: "Il y a trois millions de toxicomanes aux 
Philippines, je serais heureux de les massacrer." 
    "Si l'Allemagne a eu Hitler, les Philippines ont..." a-t-il 
ajouté, sans finir sa phrase mais en se montrant du doigt.  
    L'ancien maire de Davao a été élu en mai dernier à la tête 
de l'Etat philippin en promettant d'employer la manière forte 
contre les trafiquants et les usagers dans le pays de 100 
millions d'habitants. Sa campagne contre le trafic de drogue a 
causé la mort d'environ 3.100 personnes depuis sa prestation de 
serment le 30 juin dernier.  
 
 (Karen Lema, Manny Mogato; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant