Le président philippin pourrait se rendre en mer de Chine du Sud

le
0
    MANILLE, 6 avril (Reuters) - Le président philippin Rodrigo 
Duterte a annoncé jeudi son intention de se rendre en juin à 
Thitu, une île contrôlée par son pays en mer de Chine du Sud 
pour y lever le drapeau philippin, à l'occasion de la fête de 
l'Indépendance. 
    La Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine du 
Sud, importante voie maritime commerciale. Le Brunei, la 
Malaisie, les Philippines, le Vietnam et Taïwan ont également 
des revendications dans ce secteur. 
    Les Philippines, qui fêteront le 12 juin leurs 119 ans 
d'indépendance d'avec l'Espagne, occupent neufs îles et récifs 
en mer de Chine du Sud, dont Thitu, appelée aussi Pagasa. C'est 
la plus grande des îles qu'elle contrôle dans l'archipel des 
Spratleys. 
    Thitu est proche du récif de Subi Reef, une des sept îles 
artificielles des Spratleys que la Chine est accusée de 
militariser. Le chef de l'Etat philippin a précisé qu'il 
entendait renforcer la sécurité de Thitu en y construisant des 
baraquements. 
     
 
 (Manuel Mogato; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant