Le président ouzbek Islam Karimov dans un état critique

le
0
 (Actualisé avec communiqué du gouvernement) 
    TACHKENT, 2 septembre (Reuters) - Le président ouzbek Islam 
Karimov, hospitalisé la semaine dernière, est dans un état 
critique, annonce vendredi le gouvernement dans un communiqué 
publié par le quotidien officiel     Narodnoïe Slovo. 
    L'état de santé de Karimov, qui est âgé de 78 ans, s'est 
nettement dégradé ces dernières vingt-quatre heures, précise le 
communiqué. "Les médecins jugent (la situation) critique", 
poursuit le communiqué. 
    Son hospitalisation avait été annoncée dimanche par le 
gouvernement, qui n'avait fourni aucune explication. 
    Sa fille cadette, Lola Karimova-Tillyaeva, ambassadrice de 
son pays auprès de l'Unesco, à Paris, a précisé qu'il avait été 
victime d'une hémorragie cérébrale dans la matinée de samedi. 
  
    Les rumeurs sur son état de santé se sont depuis multipliés. 
La décision de la municipalité de Samarcande, sa ville natale, 
de charger en urgence ses employés de nettoyer les artères du 
centre-ville, a été interprétée comme le signe de possibles 
préparatifs de funérailles nationales.   
    Ancien dirigeant local du Parti communiste, Karimov est au 
pouvoir depuis 1989 et préside l'ex-république soviétique d'Asie 
centrale depuis son indépendance, en 1991. Il a été réélu l'an 
dernier pour cinq ans avec 90,4% des voix.     
 
 (Mukhammadsharif Mamatkulov; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant