Le président ougandais attendu mardi au Burundi pour une médiation

le
0

BUJUMBURA, 13 juillet (Reuters) - Le président ougandais Yoweri Museveni se rendra mardi à Bujumbura pour tenter une médiation entre le gouvernement et l'opposition qui refuse que Pierre Nkurunziza brigue un troisième mandat à l'élection présidentielle, reportée au 21 juillet. Salvator Ntacobamaze, secrétaire permanent du ministère burundais de la Coopération, a déclaré lundi à Reuters que les détails des discussions n'avaient pas encore été arrêtés mais que le chef de l'Etat ougandais serait bien à Bujumbura mardi. Le général Léonard Ngendakumana, qui a appuyé en mai un coup d'Etat avorté dans la capitale burundaise, a annoncé il y a une semaine qu'il allait utiliser la force pour obtenir le départ de Pierre Nkurunziza. Dimanche soir, il a reconnu que ses hommes avaient mené des attaques durant le week-end dans le nord du pays, près de la frontière du Rwanda et de la République démocratique du Congo (RDC). Plus de 145.000 Burundais, soit près d'un et demi pour cent de la population totale, ont fui ces derniers mois les violences pour se réfugier dans les pays voisins. (Clement Manirabarusha, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant