Le président nigérian veut un dialogue dans le delta du Niger

le
0
    ABUJA, 29 mai (Reuters) - Le gouvernement nigérian va 
continuer de réprimer les auteurs des attaques contre les 
infrastructures pétrolières dans le delta du Niger tout en 
ouvrant un dialogue avec les dirigeants de la région pour 
répondre à leurs préoccupations, a déclaré dimanche le président 
nigérian, Muhammadu Buhari. 
    Des activistes de cette région, touchée par une extrême 
pauvreté et par la pollution provoquée par l'exploitation 
pétrolière, ont lancé une série d'attaques au cours des trois 
derniers mois qui ont fait plonger la production pétrolière à un 
plus bas de 20 ans. 
    "Les dernières attaques qui perturbent le fonctionnement des 
installations pétrolières et énergétiques ne nous empêcheront 
pas d'engager un dialogue avec les dirigeants de la région", a 
déclaré Muhammadu Buhari lors d'un discours prononcé à 
l'occasion du premier anniversaire de son arrivée au pouvoir. 
 
 (Felix Onuah et Ulf Laessing; Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant