Le président nigérian Jonathan candidat à un second mandat

le
0

ABUJA, 29 octobre (Reuters) - Le président nigérian Goodluck Jonathan briguera un second mandat lors de l'élection prévue en février prochain, ont annoncé ses services mercredi. "Le président Jonathan remercie tous les Nigérians, les membres de son Parti démocratique du peuple (PDP), ses amis et associés qui, dans leur appréciation sincère des réalisations effectuées ces quatre dernières années par l'administration, l'ont exhorté à briguer un second mandat au pouvoir", a déclaré le porte-parole de la présidence, Reuben Abati. Le président lancera jeudi l'officialisation de sa candidature, a-t-il ajouté. Si son gouvernement est critiqué pour son incapacité à contrer les islamistes de Boko Haram ou lutter contre les affaires de corruption qui marquent le secteur pétrolier, Jonathan abordera cependant ce scrutin en position de force, en partie parce qu'aucune alternance crédible ne semble se dessiner au Nigeria. Le principal parti d'opposition, l'All Progressives Congress (APC) n'a pas encore choisi son candidat et sa difficulté à désigner un chef de file unique l'a précisément fragilisé, alors même qu'il avait enregistré récemment l'arrivée de transfuges venus du parti présidentiel. Mais d'autres cadres du parti ont depuis effectué le chemin inverse, ralliant le PDP. (Felix Onuah; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant