Le président nigérian en visite au Cameroun

le
0

YAOUNDE, 29 juillet (Reuters) - Le président nigérian Muhammadu Buhari a entamé mercredi une visite de deux jours au Cameroun, en vue notamment de renforcer la coopération entre les deux pays dans la lutte contre les islamistes de Boko Haram. Ces derniers ont lancé récemment une série d'attaques meurtrières au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger. Le président Buhari a été accueilli à l'aéroport de Yaoundé par son homologue camerounais Paul Biya. Les deux hommes devaient avoir des entretiens dans la journée. Un communiqué commun sera publié avant le départ du dirigeant nigérian jeudi. Dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord, trois attentats suicides de Boko Haram ont fait au moins 60 morts ce mois-ci. Les autorités locales ont ordonné la fermeture de certaines mosquées et interdit le port de la burqa. Depuis l'arrivée de Buhari à la tête du Nigeria il y a deux mois, les attaques de Boko Haram ont fait au moins 600 morts dans son pays. Pour le ministre camerounais de l'Information, Issa Tchiroma Bakari, les islamistes s'attaquent principalement à des civils parce qu'ils ne sont plus en mesure de mener des opérations militaires contre les armées de la région. Une force militaire de 8.700 hommes mandatée par l'Union africaine, avec son quartier général à N'Djamena, la capitale tchadienne, aurait dû commencer ses opérations ces jours-ci mais des problèmes de financement ont retardé son déploiement. Les discussions entre les présidents nigérian et camerounais viseront notamment à accélérer l'engagement de cette force contre les djihadistes. Le président Buhari est attendu samedi au Bénin, qui participe également à cette force régionale. (Sylvain Andzongo avec Julia Payne, Alexis Akwagyiram et Felix Onuah; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant