Le président ne voulait pas de l'Europe

le
0

Le président rennais, René Ruello, est revenu sur une chaîne TV bretonne sur la saison de son club entre coach viré et fin de saison loupée.

Une fois de plus, Rennes est passé proche de l’exploit de se qualifier pour l’Europe mais n’y est pas arrivé. Il faut dire que la fin de saison catastrophique (5 défaites et un nul) n’a pas franchement aidé à jouer les premières places. Mais le président Ruello est loin d’être déçu surtout avec le départ de sa pépite Dembélé comme il l’a déclaré sur la chaîne TVR Rennes 35 Bretagne « Si on avait pu être européen, tant mieux. Mais on n’est pas prêt. Vous nous voyez, l’an prochain, aligner trois matchs par semaine ? Aller en Ukraine où je ne sais pas où ? Vous bousillez votre saison ». Et le président a vécu une saison compliquée avec notamment le départ de Philippe Montanier. Un départ inéluctable avec le jeu proposé par les Rouge et Noir «  En début de saison, je dis à Philippe Montanier qu’il faut absolument trouver une solution pour améliorer nos performances à domicile. Je lui ai proposé Courbis dans un schéma différent. Philippe, après avoir accepté, revient en arrière et me dit que cela ne va pas pouvoir fonctionner comme cela » Montanier prend la porte et Courbis essaye de faire ce qu’il peut selon l’homme d’affaires en attendant Christian Gourcuff pour la saison 2016-17.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant