Le président mexicain s'engage à réformer la police

le
0

MEXICO, 27 novembre (Reuters) - Le président mexicain Enrique Pena Nieto a annoncé jeudi qu'il allait proposer une réforme constitutionnelle visant à simplifier l'organisation de la police et à mieux lutter contre la criminalité après l'enlèvement et l'assassinat de 43 étudiants au mois de septembre. Ces enlèvements par des policiers corrompus de la ville d'Iguala, dans le sud-ouest du pays, ont provoqué de nombreuses manifestations réclamant la fin de l'impunité. Selon le gouvernement, les policiers ont enlevé les étudiants et les ont remis à des trafiquants de drogue qui les ont tués avant d'incinérer leurs corps. ID:nL6N0SY01M Dans un discours prononcé devant des responsables politiques, Enrique Pena Nieto a déclaré que le "Mexique ne pouvait continuer sur cette voie". "Après Iguala, le Mexique doit changer", a-t-il dit, soulignant que la réforme qu'il veut mettre en oeuvre vise également à introduire une nouvelle loi censée empêcher le crime organisé d'infiltrer le système pénal. Enrique Pena Nieto a dit que le gouvernement allait proposer au Congrès d'unifier les différentes polices mexicaines et qu'il avait ordonné le lancement d'une opération policière dans le Sud-Ouest où sévissent de nombreux gangs liés au trafic de drogue. (Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant