Le président limoge le gouvernement au Yémen

le
0

SANAA, 2 septembre (Reuters) - Le président yéménite Abd Rabbou Mansour Hadi a limogé mardi le gouvernement et prôné la formation d'un cabinet d'union nationale, a-t-on appris de sources gouvernementales. Cette initiative vise à apaiser le mouvement de contestation des Houthis, communauté chiite du nord du pays dont les manifestations rassemblent depuis plusieurs semaines des dizaines de milliers de personnes et ont atteint la capitale Sanaa. Le président a aussi partiellement répondu à leurs revendications en proposant de baisser de 30% les prix de l'essence et du gazole, a-t-on appris de mêmes sources. Il reviendrait ainsi sur une baisse impopulaire des subventions pour les achats de carburant, qui a rempli les caisses de l'Etat mais suscité la colère des classes populaires. La rébellion armée des Houthis, qui dure depuis des années, est l'un des trois défis en matière de sécurité auxquels est confronté le pouvoir yéménite, avec le mouvement sécessionniste dans le sud du pays et l'implantation sur une grande partie du territoire d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). (Mohammed Ghobari; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant