Le président italien rappelle à l'ordre la Ligue du Nord

le
0
Giorgio Napolitano reproche à l'allié de Berlusconi une initiative «anticonstitutionnelle».

L'initiative de la Ligue du Nord, principal allié de Berlusconi au gouvernement, de créer des antennes «ministérielles» à Monza aux portes de Milan crée la polémique. Baptisées «sièges opérationnels détachés de représentation», elles concernent quatre ministères, la Réforme et la Simplification administrative dirigés par La Ligue, l'Économie et le Tourisme détenus par le PDL de Berlusconi. Des antennes modestes. Dans une aile de la Villa Reale, demeure majestueuse autrefois propriété de l'archiduc d'Autriche-Hongrie, un espace de 160 m² a été dégagé pour les quatre «ministères», meublé de manière rudimentaire, sans téléphone, ni fax, ni archives, mais avec un crucifix accroché au mur et l'emblème du parti indépendantiste et xénophobe présent partout. À l'inauguration, samedi, ont pris part les leaders de la Ligue et un seul ministre du PDL, Michele Brambilla (Tourisme).

En temps ordinaire, l'initiative aurait été remisée dans la panoplie des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant