Le président islandais renonce à briguer un nouveau mandat

le
0
    REYKJAVIK, 9 mai (Reuters) - Le président islandais a 
renoncé à briguer un sixième mandat lors de l'élection prévue au 
mois de juin après avoir été pris dans le scandale des "Panama 
papers", a annoncé le bureau de la présidence lundi. 
    Olafur Ragnar Grimsson est chef de l'Etat depuis 1996 et le 
président à avoir servi le plus longtemps dans l'histoire du 
pays. 
    Il avait été la cible de critiques après la divulgation de 
documents du cabinet panaméen de conseil juridique Mossack 
Fonseca qui faisaient apparaître que la famille de sa femme 
disposait d'avoirs dans des paradis fiscaux. Grimsson dément 
avoir commis des malversations. 
    Sa décision de ne pas briguer un sixième mandat intervient 
après la démission en avril du Premier ministre Sigmundur David 
Gunnlaugsson dont la femme était propriétaire d'une société 
offshore détenant des dettes de banques islandaises touchées par 
la crise financière de 2008. 
    La fonction de président de l'Islande est principalement 
protocolaire mais il peut convoquer des consultations 
référendaires sur des questions importantes comme cela avait été 
le cas sur les accords de remboursement de dette passés par le 
gouvernement islandais avec la Grande-Bretagne et les Pays-Bas 
dans le cadre de plans de sauvetage de banques privées. 
     
 
 (Bureau de Stockholm; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant