Le président Hadi promet d'arracher le Yémen "des griffes" de l'Iran

le
0
    NATIONS UNIES, 23 septembre (Reuters) - Le président 
yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi a affirmé vendredi devant les 
Nations unies qu'il arracherait son pays des "griffes de l'Iran" 
et a accusé la république islamique de s'opposer à la recherche 
d'une solution pacifique à la crise. 
    Le Yémen, où les rebelles chiites Houthis tiennent la 
capitale, Sanaa, depuis septembre 2014, est le théâtre d'un 
affrontement à distance entre l'Iran, puissance régionale 
chiite, et l'Arabie saoudite, qui a pris la tête d'une coalition 
sunnite soutenant le président Hadi depuis mars 2015. 
    "Nous arracherons le Yémen des griffes de l'Iran, nous 
hisserons le drapeau yéménite au-dessus de chaque mètre de notre 
précieux territoire yéménite et nous poserons les fondations 
d'un Etat fédéral juste", a dit le président Hadi à la tribune 
de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies.  
    Il a dénoncé avec force "l'extrémisme et le terrorisme 
religieux parrainés par l'Iran dans la région" qui, a-t-il 
ajouté, s'opposent à ces objectifs. 
    Des pourparlers de paix engagés sous l'égide des Nations 
unies pour tenter de trouver une solution à un conflit qui a 
fait plus de 10.000 morts ont échoué le mois dernier.     
 
 (Yara Bayoumy et Michelle Nichols; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant