Le président du Soudan du Sud nomme un nouveau vice-président

le
0
    JUBA, 25 juillet (Reuters) - Le président du Soudan du Sud, 
Salva Kiir, a remplacé lundi son vice-président et rival Riek 
Machar, qui a quitté la capitale, Juba, le 13 juillet dernier à 
la suite des violences du début du mois. 
    La semaine dernière, Kiir avait donné 48 heures à son rival 
pour qu'il entre en contact avec lui et revienne dans la 
capitale afin de tenter de sauver l'accord de paix de l'an 
dernier. 
    Mais dans un décret lu à la radio nationale, il a annoncé 
que le poste de vice-président revenait au général Taban Deng 
Gai, un ancien ministre des Mines qui dirigeait l'équipe des 
négociateurs de Machar lors des discussions qui ont abouti à 
l'accord de l'an dernier mais semble depuis avoir pris ses 
distances avec ce dernier. 
    Les affrontements de début juillet ont fait plusieurs 
centaines de morts et menacent de relancer la guerre civile qui 
a fait 10.000 morts et deux millions de déplacés en deux ans 
avant l'accord d'août 2015 qui était censé mettre un terme au 
conflit entre Dinkas et Nuers, les ethnies respectives de Salva 
Kiir et de Riek Machar. 
    D'après le HCR, ces nouvelles violences ont conduit quelque 
26.000 personnes à se réfugier en Ouganda. 
 
 (George Hakim et Elias Biryabarema; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant