Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

le
0

L'avenir se complique pour Hama Amadou, président du Parlement nigérien et l'un des principaux dirigeants de l'opposition. Le bureau du Parlement a autorisé son audition par la justice dans le cadre d'une enquête sur une affaire de trafic de bébés nigérians, pour laquelle une de ses épouses est déjà en prison. L'opposition crie au scandale et assure qu'il s'agit d'un règlement de comptes politiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant