Le président de Takata écarté après les rappels d'airbags

le
0
LE PRÉSIDENT DE TAKATA ÉCARTÉ APRÈS LES RAPPELS D'AIRBAGS
LE PRÉSIDENT DE TAKATA ÉCARTÉ APRÈS LES RAPPELS D'AIRBAGS

TOKYO (Reuters) - Takata, dont les airbags sont à l'origine de rappels de millions de voitures dans le monde, a annoncé mercredi que son président Stefan Stocker quittait son poste et serait remplacé par son directeur général.

Stefan Stocker, qui était arrivé chez Takata l'an dernier, restera au sein du groupe en tant que membre du conseil.

Le directeur général Shigehisa Takada, petit-fils du fondateur, occupera également les fonctions de président. La société a annoncé qu'elle abaisserait sa rémunération de 50% pendant quatre mois.

Stefan Stocker et trois autres dirigeants subiront également des baisses de rémunérations, a-t-elle ajouté.

Plus de 24 millions de voitures ont été rappelées dans le monde en raison des airbags potentiellement défectueux de Takata, susceptibles d'exploser et de projeter des pièces métalliques dans l'habitacle.

(Mari Saito; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant