Le président de la SNCM a refusé le dépôt de bilan

le
10
LE PRÉSIDENT DE LA SNCM A REFUSÉ LE DÉPÔT DE BILAN
LE PRÉSIDENT DE LA SNCM A REFUSÉ LE DÉPÔT DE BILAN

MARSEILLE (Reuters) - Les actionnaires privés de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), dont Veolia, ont demandé le dépôt de bilan de la compagnie, ce que le président du directoire a refusé, a-t-on appris vendredi de source proche de la direction.

Marc Dufour, qui préside aux destinées de la compagnie en grande difficulté qui assure la desserte entre la Corse et le continent, a confirmé le fait dans une interview au quotidien La Provence publiée vendredi, sans donner de précisions.

"J'ai refusé. Cette solution du dépôt arrangerait tout le monde car il n'y aurait plus rien à payer", a-t-il dit.

"Mais il y a les salariés, les familles, nos sous-traitants qui nous appuient. Je suis convaincu que la SNCM a un avenir. A la condition d'évoluer", a-t-il ajouté.

Une source proche de la direction de la SNCM a confirmé à Reuters que ce sont les actionnaires privés de la compagnie, c'est-à-dire Transdev, coentreprise de transports publics de Veolia Environnement et de la Caisse des dépôts, qui ont proposé ce dépôt de bilan de la compagnie maritime.

De source proche du dossier, on souligne que le dépôt de bilan est la seule solution pour sortir de l'impasse, la Commission européenne ayant ordonné à l'Etat de récupérer 440 millions d'euros d'aides reçues lors de sa privatisation et pour assurer ses obligations de service public.

"Le mot dépôt de bilan fait peur, mais c'est la seule mesure qui permettrait d'avancer et de ne pas rembourser les 440 millions d'euros", dit cette source, selon laquelle la Caisse des dépôts et même l'Etat seraient sur la même ligne.

DES REPRENEURS ?

Marc Dufour a par ailleurs relativisé les problèmes de trésorerie de la SNCM.

"Nous estimons que la Corse nous doit 60 millions puisqu'elle ne nous paie plus depuis juillet. Et puis il y a les actionnaires. J'ai besoin de 13 millions d'euros pour faire le relais avec la saison prochaine. Je ne suis pas inquiet."

De source proche du dossier, on s'étonne de cette confiance affichée par le président du directoire de la SNCM.

La compagnie, dit-on, doit déjà une centaine de millions d'euros à ses actionnaires privés, subira cette année encore des pertes et demande 13 millions d'euros supplémentaires sans pouvoir donner la moindre garantie qu'elle pourra rembourser.

"Je ne vois pas très bien comment Marc Dufour peut relativiser ses problèmes de trésorerie", a déclaré la source.

Le président du directoire a également confirmé que deux armateurs, un français et un étranger, s'étaient manifestés pour la reprise de l'entreprise qui emploie 2.600 personnes.

L'Etat a introduit des recours contre les décisions de la Commission européenne, qui risquent de provoquer la faillite de la société détenue à 66% par Transdev, à 25% par l'Etat et à 9% par ses salariés.

Un rapport d'une commission d'enquête de l'Assemblée nationale publié mercredi a qualifié de "gâchis épouvantable" la privatisation de la SNCM en 2006 qui a coûté environ 400 millions d'euros à l'Etat.

La CGT et la CGC des marins de la SNCM ont déposé un préavis de grève reconductible à partir du 1er janvier prochain pour dénoncer les nouvelles obligations de service public mises en place par la Collectivité territoriale de Corse.

François Revilla, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dan0877 le vendredi 13 déc 2013 à 16:11

    Les grèves a répétitions ont tué l'entreprise. Entre 250 j. et 300 jours de grève par an + en gardant tous les avantages. En plus, ils étaient les plus chers du marché. cela fera de beaux chômeurs sans aucun regret pour ma part. Ils n'ont que ce qu'il mérite

  • M5247823 le vendredi 13 déc 2013 à 14:29

    Bravo la CGT encore une victoire à votre actif.Allons nous réagir ou nous laisser crever par la faute d'irresponsables.

  • M5585807 le vendredi 13 déc 2013 à 14:26

    Pas étonnant, combien comme moi refusent de prendre des risques pour leurs vacances (ou autres déplacements) et choisissent Corsica ferries...Et surtout, continuez à faire grève !

  • M2766070 le vendredi 13 déc 2013 à 13:49

    tiens un PDG qui refuse de déposer !!!! on choisi pas quand y a plus de ronds stop, y a que le gvt qui cré un déficit !!! les entreprises n ont pas le droit, quand la bank dit stop !!! c est que le trou est supérieur au capital et donc c est croqué !!!

  • M1178616 le vendredi 13 déc 2013 à 13:23

    ALLEZ LES SOCIALOS VOUS AVEZ UN COUPABLE....Nicolas SARKOZY. Bande de naze vous est plus que nuls avec hollandouille.

  • M2280901 le vendredi 13 déc 2013 à 13:09

    avec la CGT il en sera obligé

  • grinchu1 le vendredi 13 déc 2013 à 12:49

    souhaitons que le président soit bien conseillé car ne pas déposer un bilan quand c'est nécessaire est un délit...

  • M8252219 le vendredi 13 déc 2013 à 11:49

    Il faut le dire: pour La CGT la SNCM est À UNE VACHE À LAIT ELLE LA FERA CREVER comme le transport maritime français , comme le ferroutage. le vers est dans le fruit depuis 1945

  • M8493357 le vendredi 13 déc 2013 à 11:32

    Faites grève une fois de plus. Dégoutez vos clients une fois de plus...

  • brinon1 le vendredi 13 déc 2013 à 11:29

    ALITALIA, SNCM.....?