Le président de la Lazio se lâche sur Bielsa

le
0
Le président de la Lazio se lâche sur Bielsa
Le président de la Lazio se lâche sur Bielsa

Claudio Lotito, le président de la Lazio de Rome, s'est confié aux médias italiens pour dévoiler ses échanges avec Marcelo Bielsa avant que celui-ci ne décide de planter le club romain.

Après que Marcelo Bielsa ait fait machine arrière en décidant de ne finalement pas devenir le nouvel entraîneur de la Lazio de Rome après avoir pourtant signé son contrat, Claudio Lolito a tenu à mettre les choses au clair. Le président laziale a d'abord accusé le club rival de l'AS Rome ainsi que Juan Sébastian Veron d'avoir saboté la venue de l'entraîneur argentin : "Il (Walter Sabatini, directeur sportif de l'AS Rome) l'a appelé pour lui dire de ne pas venir. Il lui a dit:"Lolitio n'est pas fiable." Veron a fait pareil." Lolito a poursuivi en dévoilant les exigences très particulières d'El Loco :"Il voulait son salaire en dollar. Les variations sur le taux de change étaient pour ma poche. Pareil si l'imposition fiscale devait changer en Italie. Il voulait aussi des billets d'avion pour l'Argentine en première classe pour 5 personnes, lui et son staff. Il demandait également 5 téléphones portables. il ma dit qu'il passait 2 ou 3 heures par jour à téléphoner en Argentine." "Je suis plus fou que lui" Le président de la Lazio se sent floué. Il a notamment dévoilé que Bielsa avait réussi à intéresser sa femme au football et qu'il avait appelé son fils pour lui souhaiter un bon anniversaire. Lolito a toujours la rancune tenace envers celui qui est désormais pressenti pour reprendre les rennes de la sélection argentine :"On l'appelle "le fou", mais je suis plus fou que lui. (...) Il vit dans la pampa. Ici, il y a des règles. Je me suis trompé. On me disait "fais rêver tes supporters, apporte un peu d'enthousiasme. Mais Lolito ne vend pas du rêve, il vend une réalité solide. Inzaghi était le premier choix. On a vu avec Bielsa qu'on ne pouvait pas faire plaisir aux supporters". Pas sûr que ces explications conviennent aux tifosi de la Lazio qui ont manifesté jeudi dans les rues de Rome pour demander la tête de leur président.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant