Le Président de la Fnaim réagit au départ de Foncia

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - «François Davy m'a informé il y a quelques jours de son choix de quitter la Fnaim. Par un message au conseil d'administration, il a justifié cette décision par deux raisons : il désapprouve la participation de la Fédération à la construction des observatoires locaux des loyers rendus nécessaires par le futur encadrement, et il préfère se consacrer à Plurience, l'association regroupant une dizaine de sociétés dont certaines sont toujours adhérentes de la Fnaim.

Sur le premier sujet, la situation est simple : les pouvoirs publics n'ont pas estimé que l'outil d'observation existant, Clameur, que préside aussi François Davy, répondait au besoin de connaissance statistique en vue de définir les loyers médians. Il appartient aux membres de Clameur de s'interroger sur les causes de cette appréciation. Pour moi, il m'appartenait seulement de permettre à la décision publique d'être éclairée, dans l'intérêt des bailleurs, des locataires et des professionnels immobiliers.

Par ailleurs, j'ai toujours dit être ouvert à une coopération entre les sources statistiques, notamment les observatoires en voie de création et Clameur, ou encore l'OLAP. Il est clair en revanche que les consolidations de données devront obéir à une charte, respectant la propriété des professionnels qui mettront à disposition leurs informations.

Sur le second sujet, crucial, j'ai une conviction qui ne variera pas: la profession est une et indivisible. Les groupes, les réseaux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • eskimmo le vendredi 17 jan 2014 à 17:22

    Ces lobbies corporatistes qui agissent au détriment du citoyen sont pénibles.