Le président chypriote vise un retour sur les marchés fin 2015

le
0
CHYPRE ENVISAGE UN RETOUR SUR LE MARCHÉ DE LA DETTE FIN 2015
CHYPRE ENVISAGE UN RETOUR SUR LE MARCHÉ DE LA DETTE FIN 2015

par Michele Kambas

NICOSIE (Reuters) - Chypre prévoit de revenir sur le marché international de la dette à la fin 2015 mais n'exclut pas de tester l'intérêt des investisseurs avant ce terme, a déclaré mercredi son président, Nicos Anastasiades.

"Nous espérons être en mesure de revenir sur les marchés aux alentours de la fin 2015. C'est un laps de temps très court comparé aux pays qui ont bénéficié de programmes (d'aide) semblables", a déclaré le chef d'Etat dans un entretien à Reuters.

Prié de dire si Chypre pourrait tester les marchés avec une émission anticipée, il a répondu que qu'une telle hypothèse pourrait se confirmer si les écarts de rendements (spreads) continuaient de diminuer.

"Nous pourrions nous pencher sur cette question lorsque nous penserons qu'essayer serait réussir", a-t-dit.

Les mesures mises en place pour endiguer la fuite des capitaux, mises en place alors que Chypre était au bord de la faillite, seront par ailleurs progressivement levées, a expliqué le chef de l'Etat.

Celles concernant le marché intérieur seront supprimées d'ici la fin mai, tandis que l'ensemble du dispositif visant les transactions vers l'étranger seront levées d'ici la fin de l'année.

"Je crois que nous sommes sur la bonne voie (...) Nous sommes parvenus à faire mentir les prévisions, qui étaient bien pires que ce que nous avons réellement accompli", a dit Nicos Anastasiades.

L'économie chypriote, l'une des plus petites de la zone euro, s'est contractée de 5,4% l'an dernier alors que Bruxelles s'attendait à une chute de 9%. La Commission européenne prévoit une baisse supplémentaire de 4,8% du produit intérieur brut (PIB) cette année avant un retour progressif à la croissance en 2015.

(Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux