Le président burkinabè par intérim prend ses fonctions

le
0

OUAGADOUGOU, 18 novembre (Reuters) - Michel Kafando a été investi mardi dans ses fonctions de président par intérim du Burkina Faso, dans le cadre de processus de transition mis en oeuvre après la démission de Blaise Compaoré sous la pression de la rue et le bref passage de l'armée au pouvoir. L'ancien ministre des Affaires étrangères sera notamment chargé de préparer les élections prévues l'année prochaine, auxquelles il ne pourra se présenter. Il doit nommer mercredi un Premier ministre qui devra former un gouvernement. "Notre pays ne sera jamais une république bananière. Nos yeux sont grand-ouverts et les choses ne seront plus jamais les mêmes. Nous allons respecter scrupuleusement l'ordre politique dans ce pays", a-t-il déclaré en présence de 400 personnalités. Michel Kafando a été désigné lundi par un comité de transition regroupant des représentants de l'armée, de l'opposition et de la société civile ainsi que des chefs religieux et traditionnels. Le lieutenant-colonel Isaac Zida, chargé par l'armée de conduire la transition, avait annoncé samedi le rétablissement de la Constitution, suspendue après la démission de Blaise Compaoré, le 31 octobre. (Mathieu Bonkoungou et Nadoun Coulibaly, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant