Le président birman s'entretient avec Aung San Suu Kyi

le
0

RANGOUN, 2 mars (Reuters) - Le président birman Thein Sein et l'opposante Aung San Suu Kyi se sont entretenus lundi du projet de modification de la Constitution birmane et des élections présidentielle et législatives attendues à la fin de cette année. C'est la cinquième fois que le chef de l'Etat et la lauréate du Prix Nobel de la Paix 1991 se rencontrent depuis la levée de l'assignation à résidence d'Aung San Suu Kyi en 2010. Thein Sein a promulgué le mois dernier une loi autorisant la tenue d'un référendum sur la Constitution, décision qui pourrait permettre à terme à la dirigeante de l'opposition de se présenter à la présidence. Un article de l'actuelle Constitution, rédigée en 2008 par les militaires, exclut de la présidence quiconque a un époux ou des enfants de nationalité étrangère, ce qui est le cas d'Aung San Suu Kyi, dont le mari, décédé, était britannique et dont les enfants sont également britanniques. Dirigée pendant près d'un demi-siècle par une junte militaire, ce qui lui a valu d'être longtemps isolée par la communauté internationale, la Birmanie est engagée depuis 2011 dans un processus de démocratisation. (Aung Hla Tun; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant