Le président allemand participe au ramadan, plaide la tolérance

le
0
    BERLIN, 13 juin (Reuters) - Le président allemand Joachim 
Gauck a participé lundi soir à un dîner du ramadan, mettant en 
garde contre la tentation de diaboliser les musulmans au 
lendemain de l'attaque menée par un homme ayant prêté allégeance 
à l'Etat islamique qui a tué 49 personnes dans une discothèque 
d'Orlando en Floride. 
    Joachim Gauck, ancien pasteur luthérien d'Allemagne de 
l'Est, a participé au rituel de la rupture du jeûne à Moabit, un 
quartier défavorisé de Berlin comptant une forte population 
immigrée. 
    "Favoriser les rencontres est particulièrement important au 
moment où la méfiance réciproque s'accroît", a expliqué le chef 
de l'Etat allemand, selon les extraits d'un discours qu'il doit 
prononcer plus tard dans la journée. 
    Joachim Gauck a estimé que les efforts en vue de 
l'intégration des migrants portent leurs fruits en Allemagne et 
qu'un nombre croissant de musulmans affichent ouvertement leur 
opposition à l'interprétation fondamentaliste du Coran. 
    "Tout ceux qui célèbrent aujourd'hui l'iftar (le repas 
rompant le jeûne) peuvent en attester: vivre ensemble est 
possible", a commenté Gauck. 
    "Etre simplement ensemble peut parfois remplacer de longues 
discussions, en particulier lorsqu'on se laisse guider par la 
règle d'or commune à toutes les religions et qui affirme : 
traite les autres comme tu veux qu'ils te traitent", a-t-il dit. 
     
      
 
 (Michael Nienaber; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant