Le président algérien Bouteflika hospitalisé à Paris après un AVC

le
2
Le président algérien Bouteflika hospitalisé à Paris après un AVC
Le président algérien Bouteflika hospitalisé à Paris après un AVC

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été transféré samedi en fin d'après-midi à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris pour y effectuer des examens complémentaires après un «accident ischémique transitoire sans séquelles», un type d'accident vasculaire cérébral (AVC). Il doit « y effectuer des examens complémentaires, sur recommandations de ses médecins traitants», a indiqué l'agence algérienne APS, citant une source médicale.

Arrivé à l'aéroport parisien du Bourget, il a été immédiatement conduit, sous escorte militaire, à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, un établissement parisien qui accueille régulièrement des personnalités françaises et étrangères importantes. «Les premières investigations ont été déjà entamées et son Excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens», a expliqué le professeur Rachid Bougherbal, le directeur du Centre national de la médecine sportive (CNMS). Il a rassuré sur l'état de santé du chef de l'Etat qui «n'occasionne aucune inquiétude».

«WikiLeaks» a parlé d'un cancer gastrique

Les rumeurs sur l'état de santé d'Abdelaziz Bouteflika , âgé de 76 ans, vont bon train depuis quelques années. Ainsi, en septembre 2011, Abdelaziz Bouteflika avait passé un séjour dans l'hôpital militaire parisien. Il devait y subir des examens médicaux en rapport avec son opération pour un ulcère hémorragique à l'estomac, réalisée en 2005. En 2006, il avait déjà été hospitalisé en France, officiellement pour un suivi post-opératoire. Ses services avaient minimisé l'événement, insistant sur le fait que l'état de santé du président, à la tête du pays depuis 1999, n'était pas inquiétant.

Pourtant, en février 2011, un câble diplomatique dévoilé par «WikiLeaks» affirmait que Abdelaziz Bouteflika était atteint d'un cancer gastrique.

«Un médecin, au fait de la santé du président...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le dimanche 28 avr 2013 à 10:03

    qui paie ?

  • nayara10 le dimanche 28 avr 2013 à 01:16

    Il a payé la CMU lui ???....