Le président afghan "choqué" par le rapport sur la CIA

le
0

KABOUL, 10 décembre (Reuters) - Le président afghan Ashraf Ghani a promis mercredi d'ordonner des investigations sur un centre de détention de la CIA installé dans son pays, après la publication d'un rapport du Sénat américain faisant état de cas de torture qui, a-t-il dit, "violent toutes les règles du respect des droits de l'homme dans le monde". "Ce rapport est choquant (...) Il n'y a aucune justification à de tels actes", a-t-il dit lors d'une allocution télévisée. Selon le document du Sénat, les services secrets américains disposent en Afghanistan d'un "centre de détention Cobalt", qui se trouverait près de Kaboul et où la torture aurait été largement pratiquée sur des suspects de terrorisme. Le président Ghani a rappelé qu'à compter du 1er janvier prochain, date du retrait de la plupart des forces étrangères du pays, les Américains n'auraient plus le droit de détenir des prisonniers sur le sol afghan. (Hamid Shalizi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant