Le premier tour vu par les médias étrangers

le
0
De l'Allemagne à la Chine, en passant par l'Italie et les Etats-Unis, la presse revient sur les résultats, enseignements et surprises du premier tour. Avec une vidéo BFMTV

De nos correspondants

o Allemagne: les jeux ne sont pas faits

Angela Merkel a soigneusement évité tout commentaire sur le premier tour de l'élection présidentielle française. La chancelière ne veut pas nuire aux chances de son allié, Nicolas Sarkozy, alors que son entourage cultive l'espoir que les jeux ne sont pas encore totalement faits. Surtout, elle ne veut pas risquer de froisser François Hollande, avec qui elle devrait composer s'il était élu le 6 mai.

De leur côté, les sociaux-démocrates affichent leur satisfaction, jugeant que Hollande a de bonnes chances de devenir le prochain président français, ce qui serait «un signal important» pour infléchir la politique d'austérité imposée à l'Europe. «Il y a une alternative à la politique menée par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy qui misent tout sur l'austérité et ne font rien pour la croissance», affirme le patron du SPD, Sigmar Gabriel.

Les commentateurs allemands estiment que le candidat socialiste a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant