Le Premier ministre ukrainien menace les manifestants

le
0
LE PREMIER MINISTRE UKRAINIEN MENACE LES MANIFESTANTS
LE PREMIER MINISTRE UKRAINIEN MENACE LES MANIFESTANTS

KIEV (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien Mikola Azarov a déclaré mardi que son gouvernement devrait recourir à la force si les violences entre manifestants et policiers se poursuivent à Kiev.

"Si les provocateurs n'arrêtent pas, alors les autorités n'auront pas d'autre choix que de recourir à la force, dans le cadre de la loi, pour protéger le peuple", a-t-il dit à la chaîne de télévision Russie 24.

Quelques heures auparavant, un conseiller du président Viktor Ianoukovitch avait exclu la proclamation de l'état d'urgence comme solution des autorités face au mouvement de contestation qui secoue le pays et a pris ces derniers jours un tour très violent.

Dans le centre de Kiev, deux à trois mille manifestants faisaient face mardi à un millier de policiers dans un climat tendu et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit redouter que la situation échappe à tout contrôle.

D'abord alimentée par le refus du chef de l'Etat de signer un accord de libre-échange avec l'Union européenne en novembre, la colère des opposants se nourrit maintenant du vote, la semaine dernière par les députés pro-Ianoukovitch, de plusieurs lois restreignant fortement le droit de manifester.

Steve Gutterman et Pavel Polityuk; Guy Kerivel pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant