Le Premier ministre turc évoque un terrain d'entente sur une réforme constitutionnelle

le
0
    ISTANBUL, 25 juillet (Reuters) - Le Premier ministre turc 
Binali Yildirim a annoncé lundi soir que les partis politiques 
s'étaient mis d'accord sur un nombre limité de changements 
constitutionnels à la suite du coup d'Etat manqué du 15 juillet. 
    Le chef du gouvernement s'exprimait lors d'une conférence de 
presse à l'issue d'un conseil des ministres présidé par Recep 
Tayyip Erdogan. 
    L'objectif de tous les partis, a-t-il ajouté, est de rédiger 
une nouvelle constitution. 
    La gendarmerie et la garde-côte, placées sous le 
commandement des forces armées, passeraient ainsi sous le 
contrôle du ministère de l'Intérieur, civil, a notamment déclaré 
Yildirim à la presse. 
 
 (Humeyra Pamuk et Ayla Jean Yackley; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant